FAQ - Certificat de management public

Vous trouverez dans cette foire aux questions (FAQ) des informations utiles sur toutes les étapes menant à la délivrance du Certificat de management public (CMP).

1. Le contexte : le système des mandats

Les postes à mandats rassemblent les emplois de fonctionnaires généraux (niveaux A1 à A3, à l’exception des emplois d’inspecteur général expert) à la Région wallonne et de fonctionnaires généraux dirigeants (rangs 17, 16+, 16 et 15, à l’exception des directeurs généraux adjoints experts) à la Communauté française. Ces emplois sont déclarés vacants par les Gouvernements au plus tard 6 semaines après la prestation de serment de leurs membres. Dans les 3 mois, les Gouvernements nomment à titre temporaire un candidat pour chaque emploi.

Le mandat s’exerce dans le cadre d’une relation statutaire temporaire. Il ne donne aucun droit à une nomination définitive à la fonction qu’il confère.

Le mandataire exerce son mandat à temps plein pour la durée de la législature, soit normalement 5 ans. Les mandats ainsi octroyés viennent à échéance le 31 décembre de l’année au cours de laquelle intervient la prestation de serment des membres d’un nouveau Gouvernement.

Depuis la réforme du régime des mandats en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Région wallonne de 2014, toute personne qui se porte candidate à emploi attribué sous mandat au sein de leurs services et des organismes d’intérêt public doit faire partie d’une réserve appelée "pool". Ce dernier est accessible aux titulaires du Certificat de management public (CMP) délivré par l’Ecole d’administration publique Wallonie-Bruxelles (EAP).

Non. L’obtention du Certificat de management public donne seulement accès au pool de candidats à l’exercice d’un mandat. Ces postes sont déclarés vacants par les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les nouveaux mandataires seront désignés au terme d’une procédure définie dans les arrêtés-mandats.

Pour plus d’informations, consultez les arrêtés-mandats.

Par « arrêtés-mandats », il faut entendre:

  • l’arrêté du Gouvernement wallon du 20 mai 2021 modifiant diverses dispositions relatives au Certificat de management public ;
  • l’arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 20 mai 2021 modifiant diverses dispositions relatives au Certificat de management public au sein de l'arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 20 septembre 2012 instaurant un régime de mandats pour les fonctionnaires généraux des services du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des organismes d'intérêt public qui relèvent du Comité de secteur XVII et de l'arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 5 décembre 2008 fixant le statut administratif et pécuniaire du personnel de Wallonie-Bruxelles International.

2. Le Certificat de management public (CMP)

Depuis la réforme du régime des mandats en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Région wallonne de 2014, toute personne qui se porte candidate à un emploi attribué sous mandat au sein de leurs services et des organismes d’intérêt public doit faire partie d’une réserve appelée "pool". Ce dernier est accessible aux titulaires du Certificat de management public (CMP) délivré par l’Ecole d’administration publique Wallonie-Bruxelles (EAP). Il est organisé par cycle.

Pour obtenir le Certificat de management public et accéder au pool de candidats mandataires, il est nécessaire de :

  1. réussir les épreuves du Certificat interuniversitaire de management public, organisées au terme d’une formation de 190 heures dispensées par les universités francophones de Belgique ;
  2. réussir l’examen organisé par Selor.

Un cycle désigne l’ensemble constitué par :

  • l’appel à candidatures ;
  • le concours d’accès à la formation, organisé par Selor ;
  • la formation du Certificat interuniversitaire de management public de 190 heures dispensées par les universités francophones de Belgique ;
  • l’examen final, organisé par Selor ;
  • la remise du Certificat de management public par l’EAP.

Dès le 22 octobre 2021. L’appel sera notamment publié :

  • au Moniteur belge (22 octobre 2021)
  • sur le le site du Selor  (22 octobre 2021)
  • dans 2 quotidiens francophones belges (23 octobre 2021)

Suite à l’organisation des 2 premiers cycles, plusieurs modifications ont été apportées, notamment au niveau du concours de sélection et du volume horaire de la formation.

Concernant le concours :

Il comporte à présent 2 épreuves organisées par le Selor. 

  1. Une première épreuve sur les connaissances : elle consiste en un QCM et porte sur les prérequis considérés comme indispensables pour suivre la formation dont, notamment, la connaissance des institutions publiques. A l’issue de celle-ci, 80 lauréats classés en ordre utile seront retenus pour passer la seconde épreuve ;
  2. Une seconde épreuve sur les compétences managériales : elle consiste en un test générique oral. d’évaluation des compétences managériales des candidats. De plus amples informations se trouvent à la rubrique 3. « Participer au concours d’accès à la formation ».

Concernant la formation :

Le volume horaire a été réduit à 190 heures au lieu de 240 heures. La formation aura lieu exclusivement en horaire décalé (soirées et weekends). De plus, la rédaction d’un mémoire a été supprimée.

3. Participer au concours d’admission à la formation

Les personnes souhaitant participer à la formation sanctionnant la délivrance du Certificat interuniversitaire en management public doivent soumettre une candidature en vue de présenter un concours d’admission à la formation.

3.1. Conditions d’accès au Certificat interuniversitaire de management public

A la date de clôture des candidatures, les candidats doivent répondre aux conditions cumulatives suivantes :  

  • être titulaire d’un diplôme donnant accès au niveau 1 pour l’administration de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou au niveau A pour l’administration de la Région wallonne ou être lauréat d’un concours d’accession à un emploi de ces niveaux ou à un niveau équivalent;

  • pouvoir se prévaloir d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans de gestion d’équipe.

Oui. La formation est accessible à toute personne, pour autant qu’elle satisfasse aux conditions d’accès et qu’elle se classe en ordre utile au concours d’accès à la formation organisée en vue de l’obtention du Certificat de management public. Il n’est donc pas nécessaire de travailler ou d’avoir travaillé au préalable à la Région wallonne ni à la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Peuvent avoir accès à une fonction de niveau A ou 1, les détenteurs d’un diplôme universitaire ou d’études supérieures de type long (cf. Annexe III du Code de la fonction publique wallonne et Annexe IV de l’arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 22 juillet 1996 portant statut pécuniaire des agents des Services du Gouvernement de la Communauté française).

Sont assimilées aux personnes détentrices de ce type de diplôme, les personnes ayant obtenu une promotion par accession à un niveau supérieur, en l’occurrence au niveau A ou 1 (en application des articles 57 et 58 du code de la fonction publique wallonne et articles 24 à 31 de l’arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 4 mars 2010 relatif aux concours organisés pour le recrutement et l'accession au niveau supérieur des agents des Services du Gouvernement de la Communauté française, du Conseil supérieur de l'Audiovisuel et des Organismes d'intérêt public qui relèvent du Comité de secteur XVII).
 

Non. Sans ce type de diplôme ou sans attestation de réussite d’un concours d’accession au niveau 1 ou A ou équivalent, votre candidature sera considérée comme irrecevable.

Non, un arrêté de nomination ne se substitue pas à l’attestation de réussite d’un concours d’accession. Il est donc nécessaire de joindre à votre acte de candidature l’attestation de réussite d’un concours d’accession au niveau 1/A ou équivalent exigée par les arrêtés-mandats.

Vous devez joindre à votre acte de candidature une attestation de réussite délivrée par l’établissement auprès duquel vous avez obtenu votre diplôme de base de 2e cycle – licence ou master – de l’enseignement universitaire ou de l’enseignement supérieur de type long.

Oui car il s'agit d'une procédure spécifique. Vous devrez compléter toutes les rubriques prévues, indépendamment de votre expérience professionnelle reprise dans la rurbique "Mon Selor". Pour plus d'informations : www.selor.be 

Si vous avez obtenu votre diplôme dans une autre langue que le français, vous devez être en possession d’un brevet linguistique attestant une connaissance approfondie du français délivré par Selor (Certificat linguistique article 7 niveau 1/A). Celui-ci doit être annexé à votre dépôt de candidature. L’EAP attire l’attention des candidats sur le fait que le brevet doit être obtenu et disponible pour la date de clôture des candidatures. Il est donc conseillé de vous inscrire rapidement aux épreuves afférentes.

Non, pour poser votre candidature à la formation donnant accès au Certificat de management public, vous devez être en possession du document prouvant l’équivalence de votre diplôme acquis à l’étranger à la date de clôture fixée pour le dépôt des candidatures. Si vous ne disposez pas encore de ce document, nous vous invitons à prendre contact au plus vite avec le Service des Equivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les candidats devront remplir un CV contenant des « rubriques spécifiques" :

  • il rappelle aux candidats l’expérience exigée ;
  • il permet à tous les candidats, de façon uniforme, de mettre en évidence les expériences relevantes en gestion d'équipe et de justifier en quoi il s’agit de gestion d’équipe ;
  • il calcule automatiquement le nombre d’années complétées par les candidats. Tant que les 5 ans ne sont pas renseignées, il n’est pas possible de valider sa candidature.

3.2. Le concours d’accès au Certificat interuniversitaire de management public

En tant qu'il conditionne la délivrance du Certificat de management public, le Certificat interuniversitaire est accessible à un nombre limité de participants. Pour les nouveaux cycles 3 (2021), 4 (2022) et 5 (2023), ce nombre a été fixé préalablement par les Gouvernements à 35 personnes par cycle. Le concours est organisé par Selor et se compose de 2 épreuves : 

  • Première épreuve sur les connaissances : elle porte sur les prérequis considérés comme indispensables pour suivre la formation dont, notamment, la connaissance des institutions publiques. A l’issue de celle-ci, 80 lauréats classés en ordre utile seront retenus pour passer la seconde épreuve ;
  • Seconde épreuve sur les compétences managériales : elle consiste en un test générique oral.

La liste d'ouvrages de référence non exhaustive permettant de se préparer à la première épreuve du concours de sélection est disponible sur le site www.selor.be.

  • La majorité des ouvrages peut être consultée, notamment, dans les bibliothèques universitaires, du SPW et du SPF Bosa.
  • De plus, les candidats recevront, après la date limite d'inscription, un lien leur permettant de télécharger les extraits mentionnés dans la liste.

Pour toute question relative à la procédure de sélection, l'information est disponible sur www.selor.be.

Les résultats des épreuves du concours de sélection ne valent que dans le cadre du cycle pour lequel il a été organisé. Vous ne pourrez donc pas vous prévaloir de la réussite des épreuves de ce concours pour accéder à la formation organisée dans le cadre d’un autre cycle. 

4. La formation - Certificat interuniversitaire de management public

Pour obtenir le Certificat de management public et accéder au pool de candidats mandataires, il est nécessaire de :

  • réussir les épreuves du Certificat interuniversitaire de management public, organisées au terme d’une formation de 190 heures dispensées par les universités francophones de Belgique ;
  • réussir l’examen organisé par Selor.

Le Certificat interuniversitaire de management public est la formation à proprement parler. La délivrance du Certificat de management public (CMP) par l’EAP est conditionnée par la réussite des épreuves liées à la formation ET la réussite de l’examen final organisé par Selor.

 

La formation du cycle 3 débute en avril 2022 et se termine en mars 2023, celle du cycle 4 de septembre 2022 à juin 2023. Les cours se répartissent sur cette période (hors congés scolaires), soit 30 semaines de cours environ. Les cours se déroulent en soirée. La formation est organisée à Bruxelles et à Namur, selon un calendrier qui sera communiqué aux partiicpants.

Les candidats admis à participer au Certificat interuniversitaire s’acquittent d’un minerval dont le montant équivaut au montant du droit d'inscription à une année d'études universitaire fixé conformément à l’article 39, § 2, alinéa 1er, de la loi du 27 juillet 1971 sur le financement et le contrôle des institutions universitaires, à savoir 835 €.

La formation représente un volume horaire de 190 heures de cours auxquelles s’ajoutent la préparation en groupe d’un cas d’organisation publique, la réalisation d’un portfolio personnel et la préparation de l’épreuve finale (présentation individuelle du cas d’organisation publique et portfolio). La formation est créditée à 20 ECTS.

Non. Le(la) titulaire du brevet de management public est assimilé(e) au titulaire du Certificat de management public, moyennant la réussite de l’examen final devant un jury mis en place par SPF BOSA (article 54 de l’arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 20 septembre 2012 instaurant un régime de mandats pour les fonctionnaires généraux des services du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des organismes d'intérêt public qui relèvent du Comité de secteur XVII).

Le programme complet approuvé par les Gouvernements peut être consulté sur www.eap-wb.be/formations/cmp.

Seul le Brevet de management public visé à l'article 2, 5°, de l'arrêté du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles du 25 octobre 2002 créant une Ecole d'administration publique ainsi que le Certificat interuniversitaire d’Executive master en management public sont reconnus comme équivalents avec le Certificat interuniversitaire en management public. Les détenteurs de ce brevet et de ce Certificat peuvent en effet accéder directement à l’examen final.

Pour toutes les autres formations, les arrêtés-mandats prévoient toutefois que tout candidat admis à participer au Certificat interuniversitaire peut solliciter auprès du jury de ce Certificat une dispense pour un ou plusieurs cours, et les évaluations correspondantes à ces cours, en ce compris si ces évaluations sont organisées sous forme d'épreuve intégrant plusieurs cours ou matières. Aucune dispense ne peut être accordée pour ce qui concerne les études de cas. 

Peut être dispensé d'un cours le candidat qui fournit la preuve qu'il a suivi avec fruit un cours équivalent pour lequel il demande une dispense. Un candidat peut, dans les mêmes conditions, obtenir une dispense s'il peut se prévaloir de compétences avérées en lien manifeste avec le cours concerné. Le jury du Certificat interuniversitaire statue collégialement et souverainement au début de la formation interuniversitaire.
 

Afin d’obtenir plus de renseignements sur les congés de formations disponibles au sein de votre administration/entreprise, nous vous invitons à contacter votre service du personnel qui sera à même de répondre à votre question.

5. L’examen final organisé par Selor

L’examen final, organisé à la fin de chaque cycle, constitue la dernière étape en vue de l’obtention du Certificat de management public (CMP).

Cet examen consiste en une épreuve orale qui a pour but d’évaluer les aptitudes requises à l’exercice d’une fonction de management qui ont été développées dans le cadre du Certificat interuniversitaire. Le jury délibère sur la réussite des candidats à la majorité des deux tiers des membres présents. Ce jury est composé par le SPF BOSA en concertation avec l’Ecole. Il comprend : 

  • le Directeur général de la Direction générale Recrutement et Développement du Service public fédéral Stratégie et Appui ou son délégué, qui préside le jury ;
  • deux membres issus du corps académique des universités francophones  participant à la convention conclue avec l’Ecole d’administration publique portant sur le Certificat en management public qui disposent d’une expertise pertinente au regard des aptitudes à évaluer ; 
  • deux experts externes en management.

L’épreuve orale a pour but d'évaluer les aptitudes à l'exercice d'une fonction de management qui ont été développées dans le cadre du Certificat interuniversitaire, à savoir :

  • Esprit analytique
  • Esprit agile et innovant
  • Vision et capacité d’intégration
  • Coaching, motivation et développement du personnel
  • Direction de groupes
  • Collaboration et développement de réseaux
  • Être orienté citoyen, clients internes et société
  • Sens des responsabilités
  • Réalisation des objectifs
  • Persuasion et négociation
  • Communication orale et écrite
  • Loyauté et intégrité

Les candidats sont soumis à une analyse de cas qu’ils doivent présenter devant le jury. La préparation dure 1h30. L’épreuve dure environ 1 heure.

Pour de plus amples informations, consultez le site www.selor.be.

 

L'examen final du cycle 3 sera accessible aux personnes qui obtiendront le Certificat interuniversitaire en Management public lors de la formation de ce cycle.