A propos de l'Ecole

L'Ecole d'administration publique (EAP) a été créée en 2012 pour former le personnel des administrations de la Région Wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et leurs OIP. Son objectif est d'améliorer en continu les compétences des agents, tout en favorisant les échanges d'expériences inter-administrations. 

Actuellement, l'Ecole a mis en oeuvre 2 de ses missions principales : 

1/ Former le personnel des administrations de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’EAP conçoit, coordonne et/ou organise :

  • La formation continue transversale : commune à plusieurs entités, administrations ou métiers, elle porte sur des méthodes de travail, des outils ou des processus identiques;
  • La formation de carrière (Accession) : elle permet à un collaborateur d’évoluer au cours de sa carrière;
  • La formation initiale : elle est dispensée à tout membre du personnel lors de son entrée en fonction dans le service public.

2/ Organiser et piloter le Certificat en management public

Ce certificat donne accès à un pool dont seuls les membres peuvent déposer leur candidature à un emploi à pourvoir par mandat. Pour l’obtenir, il est nécessaire de suivre un executive master et d’en réussir les épreuves et l’examen final. Un nouveau programme est actuellement à l'étude. En savoir plus > 

L'Ecole ne met pas en oeuvre :

> la formation continue "spécifique", relative à un métier ou une mission qui requiert des compétences particulières. Cette mission relève de chaque service des Gouvernements et des Organismes d'intérêt public. Pour en savoir plus sur ces partenaires de formation : 

> la formation dédiée au personnel des administrations fédérales. Le BOSA (ex OFO-IFA) est compétent en la matière : 

> la formation dédiée au personnel des administrations des pouvoirs locaux. Le CRF est compétente en la matière : 

La mission de l'Ecole est de former adéquatement les collaborateurs des administrations en fonction de leurs besoins de terrain et de les accompagner dans leur développement professionnel. Pour ce faire, un leitmotiv clair : donner du sens à la formation. C’est pourquoi elle place l'apprenant au coeur de ses activités et travaille chaque jour à lui offrir des formations de qualité, à cultiver l’innovation et à mobiliser les meilleurs acteurs de formation. Telle est son ambition pour contribuer à une fonction publique plus efficace et attractive, en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Statut juridique

L’Ecole d’administration publique Wallonie-Bruxelles est un organisme d’intérêt public de type B, placé sous la tutelle des Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle a été créée par l’accord de coopération du 10 novembre 2011 conclu entre les deux Gouvernements, entré en vigueur le 1er février 2012.

 

Organes de gestion

L’Ecole est gérée par un Conseil d’administration, un Collège scientifique et un Conseil de la formation. Sa gestion quotidienne est assurée par sa directrice générale, Isabelle KUNTZIGER. En outre, deux commissaires des Gouvernements assurent le contrôle de l’Ecole au regard de la légalité et de l'intérêt général.

 

> LE CONSEIL D'ADMINISTRATION 

Il dispose de tous les pouvoirs nécessaires pour gérer l’Ecole. Concrètement, il est compétent pour toutes ses décisions stratégiques (négociation du contrat de gestion, approbation du projet de plan opérationnel de la directrice générale, orientation à donner aux missions de l’Ecole, etc.) et certains aspects de la gestion de l’organisme (attribution des marchés publics, engagement du personnel, approbation du budget, etc.).

Le CA est composé de 13 membres désignés conjointement par les Gouvernements et dont :

  • le Secrétaire général des services du Gouvernement de la Communauté française ; 
  • le Directeur général du personnel des services du Gouvernement de la Communauté
    française ; 
  • un membre désigné parmi les mandataires des organismes d’intérêt public de la
    Communauté française ; 
  • le Secrétaire général des services du Gouvernement wallon ; 
  • le Directeur général du personnel des services du Gouvernement wallon ; 
  • le Directeur général des services du Gouvernement wallon en charge de la tutelle sur
    les pouvoirs locaux ; 
  • un membre désigné parmi les mandataires des organismes d’intérêt public de la
    Région wallonne. 

Le Conseil se réunit tous les 2 mois sous la présidence de Michel CORNELIS.

> LE COLLEGE SCIENTIFIQUE 

Il remet des avis, des recommandations et des propositions dans toute matière relevant des activités de formation. A ce titre, il contribue à la qualité et à la cohérence des décisions à caractère pédagogique de l’Ecole. A ce titre, iI propose au Conseil d’administration le contenu et l’organisation des formations ainsi que le choix des formateurs.

Le Collège scientifique est composé de 12 membres désignés par le Conseil d’administration. Parmi ceux-ci, on retrouve des représentants des Services du Gouvernement wallon et du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les organisations syndicales et des organisations de pouvoirs locaux et de grades légaux sont représentées. Les Universités et Hautes Ecoles y siègent également.

Il est présidé par Marc NIHOUL, professeur de droit à l’Université de Namur.

 
> LE CONSEIL DE LA FORMATION

Il remet son avis consultatif sur le plan de formation, le rapport d’activités de l’EAP et le projet de contrat de gestion. Il peut également remettre des avis d’initiative en lien avec les missions de l’Ecole.

Le Conseil de la formation compte 33 membres.Il est présidé par la directrice générale de l’Ecole et est composé du président du Collège scientifique, des membres du Comité de Direction du Ministère de la Communauté française et des fonctionnaires dirigeants de ses OIP, des membres du Comité stratégique du Service public de Wallonie et des fonctionnaires dirigeants de ses OIP, de représentants des organisations syndicales et d’un représentant du Conseil régional de la formation de la Région wallonne.

 

Contrat de gestion 2014-2019

Les Gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont approuvé le projet de contrat de gestion 2014-2019 de l’Ecole d’administration publique le 13 février 2014. Le contrat de gestion - valable 5 ans - a été conclu le 28 février 2014 entre les Gouvernements, représentés par Jean-Marc Nollet, Ministre de la Fonction publique, et le Conseil d’administration de l’Ecole, représenté par son Président de l'époque, José Daras.

Ce contrat contient, entre autres, les tâches que l’Ecole assume, les objectifs d’impact et d’efficience, ou encore les dispositions à prendre pour assurer les politiques menées par les deux Gouvernements. Il contient également, en contre-partie, les engagements des Gouvernements.